test Blog 5min
Blog 5min

De la gestion de la formation au rôle stratégique du RH

Picture of Hugues Peuchot

Par Hugues Peuchot / Co-fondateur de @Skillup

Le 29/01/24

 

Dans un monde professionnel en perpétuelle mutation, l'adaptabilité et la montée en compétences deviennent des impératifs pour les entreprises. Au cœur de cette révolution se trouve la gestion de la formation, devenue un pilier de la performance de l’organisation.

Pour les RH, la transition vers une gestion de la formation repensée représente à la fois un défi et une opportunité. Les RH doivent se positionner en tant que catalyseurs de la transformation pour renforcer leur rôle stratégique. Voici le chemin à suivre pour aller dans ce sens.

La nécessité de sortir du rôle de pompier

La gestion de la formation est probablement le volet de la gestion des talents qui appelle le plus grand nombre de tâches administratives. En effet, les contraintes administratives et réglementaires se sont multipliées, notamment en lien avec la mise en place de l’entretien professionnel. Ceci conduit à une dérive du rôle des RH vers des aspects plus techniques et juridiques.

Cette tendance engendre une perte de temps précieux pour la fonction RH. Elle bouleverse son planning qui aurait pu être consacré à des missions plus stratégiques, telles que le développement des talents, l'accompagnement du changement et le travail sur la marque employeur. Les RH se retrouvent contraints de jouer les pompiers, éteignant des "incendies" liés à des conflits avec les managers, des problèmes avec les représentants du personnel, ou des difficultés liées aux processus RH.

Afin de sortir de ce rôle, les RH doivent se détacher de la gestion administrative pour accorderune attention particulière à la création de valeur et à la réflexion stratégique. Cela implique une réorientation vers une gestion de la formation plus proactive. Cette démarche permet aux RH de jouer un rôle stratégique au sein de l'organisation. Elle favorise le développement des compétences et aligne la formation sur les objectifs globaux de l'entreprise.

Instaurer une véritable culture de l'apprentissage

Face aux défis rencontrés par les RH, l'instauration d'une véritable culture de l'apprentissage se révèle essentielle. Dans un contexte où les compétences évoluent rapidement, les RH doivent devenir les pilotes de la transformation en alignant le corps social sur la gouvernance.

La politique de formation est à envisager comme un levier stratégique, pour répondre aux besoins immédiats comme pour anticiper les évolutions stratégiques de l entreprise dans le futur.

La tendance émergente s'oriente vers une logique d'entreprise apprenante. Cela implique d'aligner la gestion des compétences sur la stratégie globale de l'entreprise, créant ainsi un environnement où l'apprentissage continu est valorisé. Les RH sont appelés à jouer un rôle clé dans l'ingénierie de l'innovation, agrégeant les compétences de manière collaborative. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez l’étude OpinionWay :

Les nouvelles stratégies RH : perspectives et piliers

En mettant en place des actions de formation connectés aux enjeux de l'entreprise, les RH favorisent le développement d'une culture d'apprentissage entre pairs. Cette approche, basée sur le collaboratif, encourage la co-création des savoirs au sein de l'organisation. Les managers doivent être impliqués, transformant la formation d'un coût perçu en un investissement tangible. Ainsi, porter l'entreprise apprenante au plus haut niveau devient une condition sine qua non pour répondre aux défis actuels et préparer l'avenir.

Le rôle du DRH en tant que pilote de la transformation

Bonne nouvelle pour les RH : la formation est de retour sur le devant de la scène. Elle se révèle être un puissant levier de transformation. Confrontées à des enjeux critiques pendant la crise du COVID-19, les entreprises ont compris que la politique de formation est un moyen essentiel pour s'adapter et mettre en œuvre une reconfiguration. Cette tendance est d’autant plus vérifiable que le monde de l’entreprise est en pleine mutation.

Aujourd’hui, 44 % des entreprises ont adopté une nouvelle approche de la formation en ayant recours à l’e-learning. L’ère de tout présentiel est révolue. La transformation de la formation ne se limite pas à une simple adaptation des modalités. Aujourd’hui, la gestion de la formation doit permettre de générer du sens, structurer les connaissances, et faciliter les évolutions en interne.

Les compétences, le recentrage du dialogue autour du parcours de carrière et l'idée d'entreprise apprenanteconstituent les trois piliers de cette transformation. La formation ne doit pas être un processus statique mais un élément dynamique, s'ajustant constamment aux besoins changeants de l'entreprise et de ses collaborateurs. Cette évolution vers une approche plus agile et centrée sur les besoins renforce le rôle stratégique du DRH dans la définition et la mise en œuvre de programmes de formation innovants.

Porter l'entreprise apprenante au plus haut niveau

L'entreprise apprenante ne peut fonctionner pleinement que si elle est portée au plus haut niveau de la hiérarchie. Cela nécessite une implication directe du Comité Exécutif (Comex), le plaçant ainsi au cœur de la réussite de cette transformation.

L'entreprise apprenante doit reposer sur un écosystème organisé et structuré, une culture interne. L'engagement du Comex, à tous les niveaux, est nécessaire dans l'engagement, mais aussi dans l'animation en tant que porte-parole des programmes de formation.

Impliquer le Comex dans la stratégie RH portée par le plan de formation valorise les initiatives. Cette démarche garantit un investissement concret et permet de définir des règles du jeu claires, contribuant à la réussite globale des programmes de formation. L évolution professionnelle, le processus de recrutement et la politique de rémunération sont liés à ces enjeux.

Avoir une logique d'apprentissage entre pairs

Terre Blanche offre un exemple concret de l'intégration réussie de l'apprentissage entre pairs. En mettant l'accent sur les intervenants, souvent dans des métiers appelant une expertise rare, Terre Blanche a développé un système de montée en compétences grâce à des formateurs internes.

Cette logique d'apprentissage entre pairs se concrétise par des défis, obligeant les apprenants à appliquer ce qu'ils ont appris. Laëtitia Cabrol, Chargée des Ressources Humaines chez Terre Blanche, insiste sur l'importance de l'ancrage de la formation dans le travail quotidien et sur le rôle d'ascenseur social que cette approche peut jouer.

Terre Blanche a également conçu des parcours de formation dédiés pour répondre à des savoir-faire très spécifiques, comme certaines techniques de massage. De multiples thématiques sont proposées au travers du logiciel de gestion de la formation Skillup. Terre Blanche renforce ainsi son engagement envers le développement des compétences à tous les niveaux de l'entreprise.

Elargir les horizons de la gestion de la formation

Des programmes de formation inter-entreprises, plutôt qu'intra-entreprises, peuvent contribuer à décloisonner les différentes entités d'un groupe, favorisant ainsi l'échange de connaissances et d'expériences. En parallèle, favoriser la mobilité interne dans la politique RH constitue une solution pertinente en cas de pénurie de Talents.

L’accompagnement des collaborateurs face aux évolutions technologiques et la nécessité constante d'adaptation sont également au cœur des priorités RH. Il s’agit à la fois d’alimenter le plan de développement des compétences pour répondre aux obligations légales, mais aussi clarifier leur parcours de carrière au sein de l'entreprise.

Les compétences transverses, notamment les compétences cognitives, telles que la pensée critique ou la créativité, devraient être au centre des efforts de formation. Travailler sur ces atouts durables permet d'éviter la sclérose des Talents, favorisant ainsi une main-d'œuvre agile et adaptable. Le top 10 des compétences à acquérir en priorité d’ici 2025reflète bien cette tendance.

Enfin, les managers jouent un rôle clé dans le succès de l'entreprise apprenante. Les outiller facilite la construction du plan de formation et contribue à créer une dynamique de travail propice à l'apprentissage continu.

L'implication des managers est facilitée grâce à un logiciel SIRH de gestion de la formation offrant un portail de formation dédié aux collaborateurs et aux managers. Ils peuvent ainsi :

  • sélectionner et échanger autour des formations les plus pertinentes,
  • suivre la mise à jour du statut des demandes
  • monitorer des indicateurs de performance…

La formation, levier d’une stratégie RH pérenne et performante

En conclusion, l'essor de l'entreprise apprenante est devenu inéluctable, les défis de la transformation numérique et des compétences évoluant rapidement. Les RH, en particulier les DRH, se trouvent à la croisée des chemins, entre la nécessité de répondre aux attentes des salariés, de s'aligner sur la stratégie globale et d'assurer une gestion efficace de la formation.

Pour maximiser l'impact de cette transition vertueuse, il est impératif de porter cette initiative au plus haut niveau de l'organisation. L'implication du Comex est nécessaire et constitue un moteur essentiel de réussite. Valoriser le plan de formation et susciter l'engagement des collaborateurs grâce à la co-construction renforce la pertinence et l'efficacité des initiatives de formation.

Enfin, pour répondre aux enjeux pressants de cette transformation, il devient impératif de s'équiper d’un logiciel de gestion de formation dédié (TMS). Cet outil permet de piloter efficacement toutes les dimensions de la formation professionnelle, du recueil des besoins à l’évaluation des sessions de formation.

Face à l'urgence de la situation, l'adoption d'un outil dédié à la gestion des ressources humaines devient une nécessité pour les entreprises aspirant à rester compétitives et à garantir le développement continu de leurs équipes.