← Tous les articles

Le plan continu : de la théorie à la pratique

Publié le 22 oct. 2019

Facebook logoTwitter logoLinkedin logo

3 règles essentielles pour déployer un plan de formation continu.

Le plan de formation continu est à la mode car il permet de répondre plus rapidement aux besoins en formation des collaborateurs de votre entreprise. Pour en savoir plus le plan de formation par campagne ou continu je vous invite à lire cet article.

Pourtant la transition d’un plan par campagne à un plan continu n’est pas une évidence car elle peut présenter quelques écueils.

Pour y répondre voici donc 3 règles essentielles à respecter pour déployer sereinement un plan de formation continu.

1. Un budget verrouillé

Le budget est souvent construit comme une somme de demandes individuelles et collectives.

Or bien souvent le plan de formation évolue. On réalloue des budgets, on ajoute des demandes « hors plan ». L’environnement changeant de l’entreprise nécessite une liberté par rapport au plan.

L’important n’est pas d’exécuter ligne à ligne le plan prévisionnel mais de respecter une enveloppe globale.

Pour cela, il est primordial de bien cadrer le budget en amont et de le respecter.

Le plus simple pour y parvenir est sans aucun doute de créer un budget prévisionnel global à partir du réalisé. Le plan passé est un très bon indicateur pour préparer le plan futur.

Afin de vous assurer que vos dépenses ne dépassent pas le budget prévisionnel : planifiez en amont toutes les formations collectives et obligatoires et suivez mensuellement le montant de vos demandes individuelles.

2 Premier arrivé premier servi

Un point délicat du plan de formation continu est de prioriser des demandes qui arrivent dans le temps à des moments différents.

Avoir un plan continu ne veut cependant pas dire que toutes les demandes sont traitées immédiatement.

Afin d’éviter que les « premiers arrivés soient les premiers servis » il faut introduire une priorisation des demandes de formation.

Les demandes considérées comme urgentes sont traitées immédiatement. Les moins prioritaires sont mises de cotés et seront réalisées en fin d’année si le budget le permet.

De cette manière vous vous assurez qu’aucune formation non prioritaire se fasse au détriment d’une formation prioritaire.

3 Des intras planifiés en amont

Difficile de planifier des intras quand les demandes de formation arrivent au fil de l’eau pendant l’année.

Cependant mettre en place un plan de formation continu ne veut pas dire supprimer toutes les étapes du cycle de la formation.

Il y a toujours des temps qui seront dédiés à certaines étapes clés de la formation : définir la politique de formation, cadrer un budget, planifier les formations collectives.

Votre rôle sera de prévoir en avance un calendrier d’intra.

Et de communiquer dessus : le rôle du responsable formation devient alors celui d’un community manager.

A vous donc de solliciter les collaborateurs au bon moment pour qu’ils se positionnent sur vos formations intra.

En appliquant ces 3 règles vous pourrez bénéficier des avantages du plan continu sans en subir les inconvénients.

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’ici !

Si vous souhaitez partager votre expérience personnelle, je vous invite à le faire dans les commentaires.

Si vous vous demandez comment diffuser une offre de formation dans votre entreprise, cet article pourrait vous intéresser : 10 règles à suivre pour diffuser un catalogue de formation au sein de votre entreprise.


Pour plus d’information sur Skillup : vous pouvez soit m’envoyer un message privé ou bien visiter notre site

Suivez-moi-sur-Linkedin

La formation a sa solution !

Qui sommes-nous ?

Skillup aide les responsables formation a digitaliser la gestion de la formation. Notre mission :

- Engager les collaborateurs dans leurs parcours de formation
- Redonner aux responsables formation leur vrai rôle

En savoir plus