Mobile learning

Qu’est-ce que le Mobile Learning ?

April 7, 2020

Le mobile learning est une nouvelle façon de délivrer la formation digitale via les smartphones. Le mobile learning permet d’avoir un accès aux contenus de formation sur des appareils mobiles tel qu’un smartphone ou une tablette connectée. Le Mobile Learning fait évoluer le système éducatif et améliore aussi l’accessibilité à la formation.

Les avantages du Mobile Learning

Comme son nom l’indique, le mobile learning est itinérant et permet au collaborateur de suivre sa formation où qu’il soit et à tout moment. En déplacement dans les transports ou juste avant de commencer une réunion, le contenu du mobile learning doit pouvoir être accessible au moment même où l’on à besoin d’une information. Sans connexion, le contenu du mobile learning doit également pouvoir être téléchargé à l’avance et disponible lors un voyage en avion par exemple.

De plus, grâce à son format généralement plus court, le contenu peut être bien plus diversifié et plus ludique. De nouveaux modes d’apprentissage comme la gamification, qui vient intégrer la formation dans l’univers d’un jeu vidéo, servent de levier d’engagement en créant des émotions chez le collaborateur et suscitent chez lui l’adhésion, la motivation, et maintient l’attention. Ce processus se popularise grandement et de nouvelles technologies comme la 3D et la réalité virtuelle peuvent être utilisées pour varier le contenu et l’expérience. Le mobile learning met donc à disposition un ensemble de procédés pour conserver l’attention de l’apprenant. Le storytelling rend la formation plus addictive et efficace en créant des scénarios tels les jeux vidéo et la gamification qui permet de donner encore plus l’envie de suivre la formation. Elle apporte le challenge et l’aventure nécessaire à certains collaborateurs pour se motiver à suivre la formation jusqu’au bout en opposant les collaborateurs entre eux et en créant une compétition.

Les inconvénients du Mobile Learning

Les smartphones représentent également un risque pour le mobile learning car ils peuvent  distraire très facilement les apprenants. Ce dernier étant indépendant peut avoir du mal à se discipliner ou à se concentrer, d’où l’intérêt de mettre certains collaborateurs en compétition. Ils seront ainsi forcés de donner de leur personne et de passer plus de temps sur la formation.

Pour les entreprises il est plus difficile de faire état de la progression des compétences de leurs collaborateurs. La question est de constater si les cours en mobile learning sont réellement efficaces pour maîtriser des notions complexes. Même avec des réunions régulières pour connaître le stade d’avancement des collaborateurs, cela prend beaucoup de temps et n’est pas forcément rentable en terme de coût et d’efficacité. La seule solution est la mise en place de quizz et de tests pour vérifier les connaissances du collaborateur à mi-parcours ou en fin de formation.On constate que le taux de complétion des MOOC autres outils du digital learning sont faibles (entre 5% et 10%), cependant on constate tout de même un grande efficacité des divers outils du digital learning dans le domaine de la formation, avec des taux de rétention dépassant les 25% contre 10% en moyenne avec le présentiel et derrière ces constats négatif à première vue, se cachent de nombreux biais ainsi que des croyances et des approximation. Certaine entreprise comme IBM ont réalisées près de 200 millions de dollars d'économie grâce à leur transition vers des solution de digital learning.

Reste aussi le problème de la part entre vie privée et vie professionnelle: notion très importante car si la formation se fait en présentiel, elle se retrouve dans les heures de travail. Avec le mobile learning, la possibilité de formation à tout moment peut empiéter sur le temps libre d’un collaborateur.

Enfin, le mobile learning est surtout adapté à la pratique et très peu au cours théorique en raison de ses formats plutôt courts et ludiques. Il est donc difficile pour un collaborateur de bien suivre un cours théorique et aura plutôt tendance à le survoler. De plus les problèmes classiques de la formation en distanciel comme l’isolement peuvent survenir. Il peut donc être conseiller d’allier présentiel et mobile learning pour une meilleure assimilation de la formation et ainsi éviter l’isolement et l’abandon d’une formation par un collaborateur.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’ai compris”, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.