audit

Comment faire un bon audit RH ?

January 20, 2020

Définition d’un audit RH :

Un audit RH est un outil pour les services des ressources humaines qui sert à rendre l’entreprise plus efficace et permet d’atteindre ses objectifs de manière optimale.

Il est utilisé dans le but de renforcer la structure RH de l’entreprise et de confronter la pratique de ce service avec les exigences légales, conventionnelles et jurisprudentielles afin de s’assurer que l’entreprise les respecte.

Un audit RH peut être interne. L’auditeur va veiller au respect des procédures au sein de son entreprise.

Un audit RH peut aussi être externe. Dans ce cas l’auditeur va analyser les process de fonctionnement d’une entreprise et passer à une autre lorsque son audit sera achevé.

Les objectifs d’un audit RH :

  • Vérifier la qualité du système de la gestion des ressources humaines
  • Prévenir les risques règlementaires et sociaux liés à l’entreprise et connaitre la réaction à adopter en cas de problème
  • Optimiser le fonctionnement administratif
  • Maximiser les compétences de l’entreprise

La méthodologie à suivre :

Un audit RH est basé sur trois étapes clés :

  • La phase de planification
  • La phase de réalisation
  • La phase de restitution ou de communication

1.    Planification :

Il est nécessaire de connaitre les causes de cet audit et définir le contexte professionnel pour identifier plus tard les thématiques, les stratégies et les objectifs à atteindre en détail.

Cette première phase s’appuie sur le contenu de la lettre de mission.

Une lettre de mission pour un audit RH

C’est une lettre qui définit le périmètre, le programme de travail et le cahier des charges des missions de l’auditeur au sein du service RH de l’entreprise.

Les principaux éléments qui la composent sont :

  • Le contexte à l’origine de la demande d’audit, son environnement pertinent, son but et ses objectifs ;
  • Les normes, les règles et les conditions applicables au sein de l’entreprise pour la définition des missions de l’auditeur ;
  • Les ressources à mobiliser : documents, supports personnels, indicateurs de performances, données existantes, … ;
  • Les échéances du processus d’audit RH.

2.    Réalisation :

La phase de réalisation vérifie les risques identifiés dans la phase précédente. Dans cette étape, l’approche théorique et documentaire de l’audit RH est définie lorsque les auditeurs se rendent au sein de l’entreprise pour :

  • Collecter les informations nécessaires et analyser les process RH de l’entreprise ;
  • Identifier les bonnes stratégies en place et les pratiques qui risquent d’avoir des effets néfastes sur l’avenir de l’entreprise ;
  • Apporter des solutions aux problèmes et faire une conclusion ;
  • Réaliser un plan d’action en fixant des objectifs et des priorités sur les éléments à modifier.

3.    Restitution / Communication

L’auditeur synthétise les résultats de l’analyse pour rendre un rapport sur la situation de l’entreprise et les améliorations à faire.
Cette dernière phase de l’audit définit les plans d’action correctifs nécessaires qui seront soumis aux personnes concernées pour la mise en place des nouvelles stratégies et orientations.

Ce rapport permet également de comparer la situation initiale avec la situation auditée.

Pourquoi faire un audit RH ?

L’audit RH permet de vérifier si l’entreprise est conforme aux exigences légales et jurisprudentielles, afin d’éviter les risques de redressement. Les apports correctifs et préventifs réduisent les risques professionnels et sociaux dans l’entreprise.

Grâce à l’amélioration des processus et le renforcement des compétences, l’entreprise fait des économies (gain de temps et d’argent).

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’ai compris”, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.