Interview Lab RH « La crise a bouleversé les enjeux RH »

J'ai eu le plaisir de m'entretenir avec Alexandre Stourbe, le Directeur Général du Lab RH sur les enjeux RH de la fidélisation des Talents.

« Promouvoir l'innovation RH en France »

« Bonjour, je m'appelle Alexandre STOURBE, je suis le Directeur Général du Lab RH. Le Lab RH est une association loi 1901 qui a pour objectif de promouvoir l'innovation RH en France.

Nous avons comme ambition d’acculturer les RH pour les rendre acteurs du futur du travail. Notre association compte près de 300 start-up qui proposent des innovations à destination de la fonction RH et 80 adhérents qu'on appelle "corporate". Ce sont des entreprises qui s'interrogent sur la transformation de la fonction RH, la transformation de leur propre organisation et le futur du travail, de la PME jusqu'aux grands groupes. Nous avons également dans notre écosystème des écoles, des universités, des laboratoires de recherche, des cabinets de conseil RH et des cabinets de recrutement.»

« Inspirer les RH pour les rendre acteurs du futur du travail »

« La mission du Lab RH est de promouvoir l'innovation RH en France. Nous voulons faire en sorte que d'un côté, les start-up RH, qui proposent des solutions à destination des RH, comprennent les problématiques RH et les freins que peuvent rencontrer les RH. De l'autre côté, c'est d'embarquer les RH à opérer une transformation, comprendre comment travailler avec une start-up et comment mettre en place des solutions digitales pour faciliter la transformation de la fonction RH. Cette transformation ne pourra pas se faire sans l'aide des start-up.

La fonction RH a historiquement une grande aversion au risque et les start-up sont dans le “test and learn”. L’enjeux est donc de faire cohabiter ces 2 états d'esprit. Nous proposons ainsi des événements d'acculturation permettant à la fonction RH de s'inspirer le temps d'une matinale sur un thématique spécifique avec, dans la mesure du possible, l'intervention de start-up présentant leur vision sur le sujet. Nous organisons également des matinées d'expérimentation de start-up.

Nous allons sortir avec notre partenaire, le cabinet Convictions RH, une cartographie de l'innovation RH regroupant près de 750 start-up et ouverte à tous les RH de France. »

« La réussite collective du Lab RH est d'être devenu un acteur incontournable de l'innovation RH »

« La plus belle réussite du Lab RH ? C'est une réussite collective : avoir fait du Lab RH un acteur incontournable de l'innovation RH.  Je manque de modestie mais c’est vrai, nous avons vraiment créé une référence.

Le Lab RH a été créé en 2015 par 2 entrepreneurs, Jeremy Lamri et Boris Sirbey, qui sont partis du constat que la fonction RH n’était pas encore dans une logique d'innovation et qu'il fallait évangéliser le marché. Ils ont eu la conviction que ça ne servait à rien d'être chacun dans son coin et d’essayer d'aller gagner des petites parts de marché avec de faibles montants (car la fonction RH dispose rarement de budget conséquent). Ils se sont dit qu’il fallait réunir les forces et créer un collectif de start-up pour pouvoir évangéliser ce marché.

L’engouement des Ressources Humaines des entreprises a été très rapide, elles ont été ravies de trouver un endroit qui centralise l’innovation, de pouvoir gagner du temps en se connectant à un écosystème. »

« La crise sanitaire a bouleversé le travail et démultiplié les enjeux RH »

« Les enjeux RH sont vraiment très nombreux et évidemment on ne peut pas passer à côté de cette crise sanitaire qui a bouleversé le monde du travail. L'activité de certains secteurs a fortement repris, avec les problématiques de recrutement sur un marché pénurique. La question est donc comment recruter de nouveaux collaborateurs.

Ensuite, il y a le sujet de la rétention des talents. On ne peut pas passer à côté du sujet du télétravail  et du retour au bureau et donc comment réenchanter l'expérience collaborateur en entreprise.

Et il y a les sujets de qualité de vie au travail, les sujets de santé mentale, d’équilibre vie pro / vie perso... Ce sont des sujets qui émergeaient déjà il y a quelques années mais qui sont aujourd’hui devenus incontournables.

Les RH sont obligés de traiter ces sujets. Mais les RH ne peuvent pas traiter tous les sujets à la fois, il faut donc prendre en compte les spécificités de chaque entreprise et prioriser. Chaque entreprise, en fonction de son ADN, de ses valeurs et de sa feuille de route va devoir choisir des priorités : recrutement, télétravail, santé mentale... Tous les sujets de la chaîne de valeur RH sont présents aujourd'hui dans la feuille de route des RH, rien n'est mis de côté.

La crise sanitaire a été, et c'est dur de le dire, un formidable accélérateur de cette fameuse nouvelle "révolution industrielle" dont on parle depuis quelques années. On pensait qu'elle allait reposer sur l'intelligence artificielle mais elle trouve finalement ses fondations sur notre nouveau rapport au travail. »

« 4 grands leviers pour fidéliser les talents : expérience, compétences, environnement et management »

« L'expérience candidat :

Aujourd'hui, on ne sépare plus l'expérience candidat de l'expérience collaborateur dans la fidélisation des talents. Donc, la première étape pour fidéliser ses talents, c'est le recrutement et la création d'une expérience candidat.

Le développement des compétences :

Le 2ème levier, selon moi, repose sur le développement des compétences. Pour fidéliser mes collaborateurs, il faut que je sache, en tant qu'entreprise :

  • comment leur donner de la visibilité en terme d'évolution de carrières,
  • comment déterminer les métiers dont j’aurai besoin demain,
  • comment permettre à mes collaborateurs d'appréhender ces nouveaux métiers
  • et comment développer leurs compétences.

[Ndlr : Skillup propose un logiciel simple et intuitif pour la Gestion des Talents : demandez votre démo gratuite ici !]

L'environnement de travail :

Le 3ème levier est lié à l'environnement de travail. Surtout après 18 mois passés en confinement / déconfinement / reconfinement. Comment l'entreprise va créer un environnement de travail propice pour que chaque salarié s'y retrouve en termes d'équilibre vie pro / vie perso ?

Les clés d'un nouveau management :

Enfin, le 4ème levier est le management. Comment permettre aux managers de passer d'une logique de "command & control" à une logique de "share & develop" ? Comment devenir un manager nouvelle génération qui aura pour effet de créer une véritable cohésion d'équipe, un climat de confiance et donc de facto, de fidéliser les talents.

On pourrait rajouter la rémunération, la reconnaissance... »

« Le onboarding / offboarding et les OKR sont de fabuleux moyens de fidéliser les talents »

« Sur la partie recrutement, il y a une prise de conscience du sujet de l’onboarding. Cette importance donnée à l’expérience candidat qui devient collaborateur. On comprend qu'il faut faire mieux qu’une check-list pour embarquer les nouveaux talents.

L'autre sujet dans le recrutement est l'offboarding. C'est un sujet de fidélisation des talents. On parle beaucoup de salariés boomerang : un salarié qui quitte l'entreprise peut revenir dans l'entreprise quelques mois ou quelques années plus tard.

Ensuite, nous observons un intérêt dans la méthode des OKR pour fidéliser les talents. [Ndlr : Les OKR (Objective & Key Results) sont une pratique simple pour aligner globalement une organisation sur des objectifs communs. Tout part d'objectifs exprimés sous une forme littérale complétés par des indicateurs qui permettent de mesurer l'impact à travers le temps.] Il n’est pas forcément question de récompenses ou de sanctions, ce sont des indicateurs de performance qui s'inscrivent dans une direction globale. On répond aussi à ce besoin de quête de sens qu'ont les collaborateurs. Cela permet d'accroître l'efficience de chaque talent et donc de les motiver.

Le congé paternité est aussi une innovation qui peut fidéliser les talents. On pourrait parler de symétrie des attentions, de santé mentale, de bien-être financier etc. »

« Créer un environnement de confiance au sein de l'entreprise »

« Mon meilleur conseil Fidélisation des Talents à un DRH ? Je ne sais pas si c’est le meilleur mais le conseil que je pourrais donner à un DRH qui veut fidéliser ses talents, c'est de créer un environnement de confiance au sein de l'entreprise. C'est en partie de la responsabilité de la Direction des Ressources Humaines de créer ce climat de confiance dans l’entreprise. On l'a oubliée pendant de nombreuses années, mais c'est la pierre angulaire du bon fonctionnement d'une entreprise.

Je renvoie au livre de l'institut Montaigne : "et la confiance, bordel!" et de l'indice du capital confiance qu'avait mis en place Sophie Vernay il y a quelques années. Tout ceci prend encore plus de sens aujourd'hui.

La confiance et la transparence, c'est le conseil que je peux donner ! »

« Comment Skillup peut adhérer et participer au Lab RH ? »

« La question que j'aurais aimé c'est : comment Skillup peut adhérer et participer au Lab RH ?

Au Lab RH, nous sommes un réel écosystème basé sur l’intelligence collective qui a pour objectif de promouvoir l’innovation RH en France. On accueille aujourd’hui toutes les start-up qui veulent changer le monde du travail et qui veulent accompagner la fonction RH dans sa transformation.

Pour adhérer au Lab RH c’est très simple, il suffit d’aller sur notre site et de cliquer sur "je veux devenir adhérent", on s'occupe du reste ! »

Linkedin logoFacebook logoTwitter logo
Actualité

Notre newsletter mensuelle à destination des services RH et Talent