ProduitBlog
Connexion

Formation Gestion de projets internationaux

Gestion de grands projets internationaux

* Assimiler les principales caractéristiques d’un grand projet * Définir les axes stratégiques * Prendre en compte les contraintes organisationnelles * Maitriser la complexité des composantes du projet * Gérer le contexte international et les différences culturelles et sociales * Mettre en évidence l’importance de la communication * Définir un langage commun entre tous les acteurs * Acquérir des techniques et des méthodes « multi sites » et/ou « collaboratives »

Blended Learning -- 2 jours
€1,685 HT

Conduire un projet à l'international

* Mettre en place des processus pour fédérer des approches de travail différentes * Anticiper et gérer les conflits et les malentendus culturels pour assurer le succès du projet * Eviter les pièges du management à distance

Présentiel -- 2 jours
€1,600 HT
Paris - March 21+ 2

Réussir l'externalisation de ses projets à l'international

Externaliser des activités à l’étranger, que ce soit dans sa propre entreprise ou chez un prestataire extérieur, implique un changement radical dans sa façon de travailler. Équipe dédiée mais pas intégrée : l’équipe avec laquelle vous travaillez vous est dédiée, mais elle par contre intégrée à une autre entité. Vous la managez sans autorité, leurs objectifs et leurs contraintes sont différents, c’est aussi une équipe de culture différente. Il y a alors un énorme travail de négociation pour pouvoir s’aligner en termes d’objectifs, de façon de travailler et de communiquer. Cette négociation peut être d’autant plus difficile qu’on considère souvent cette équipe dédiée comme un fournisseur à bas coût, et alors on ne négocie pas, on a tendance à imposer. C’est à ce moment précis que les problèmes commencent. Cerise sur le gâteau : les pays dans lesquels vous externalisez sont des pays émergents et n’ont pas les mêmes réflexes que vous, issus de la société industrielle, en termes d’organisation, de méthodologies de travail et de façons de penser. Mais cette nouvelle collaboration ne serait-elle pas une opportunité ? Celle d’apprendre et de faire évoluer nos propres méthodes de travail, les vieux réflexes issus de l’ère industrielle « compliquée » du 20e siècle marchent de moins en moins bien, nous entrons dans une nouvelle ère, celle de la complexité des organisations. Travailler avec des équipes dédiées à l’international rend les projets beaucoup plus complexes.

Présentiel -- 2 jours
Sur devis

Réussir ses projets en environnement international, multiculturel et multi-sites

Dans les environnements multiculturels et multi-sites, nous travaillons avec des collaborateurs, clients, fournisseurs et partenaires, qui sont de cultures et de langues différentes, qui travaillent dans des organisations ou filiales différentes, avec un management, un contexte, des objectifs et des priorités différents, et nous dépendons tous les uns des autres pour mener à bien nos projets. En un mot, de nombreux défis nous attendent, ce ne sont pas des problèmes techniques, ce sont pour la plupart des difficultés liées aux interfaces humaines qui sont très difficiles à anticiper : des malentendus, des désaccords, des conflits d’objectifs, des impondérables, des impacts collatéraux, des informations manquantes, etc. Dans cet environnement complexe et incertain, la tentation est alors grande de faire encore plus de ce que nous avons toujours fait, à savoir plus de plans, plus de process et plus de contrôle, dans l’espoir vain de contrôler cette incertitude. Nous cherchons en quelque sorte à simplifier la situation et le complexe se transforme alors en quelque chose d’extrêmement compliqué. Pour réussir nos projets dans ce nouvel environnement, nous devons repenser complètement nos modes opératoires et de management.

Présentiel -- 2 jours
Sur devis