CFPJ

Réinventer le traitement de la politique

Par CFPJ

Objectifs

  • Comprendre ce qui a changé dans le monde politique pour comprendre pourquoi le journalisme politique doit se réinventer.
  • Identifier les raisons des écueils actuels du journalisme politique.
  • Explorer les sujets politiques dans une autre approche.

Programme

Réinventer le traitement de la politique

Identifier les périls à combattre

  • Le règne des éditorialistes : bien plus visibles qu’auparavant avec l’avènement des chaines d’information et la multiplication des émissions de débats. Or le public confond souvent celui ou celle qui pérore de tout sur les plateaux avec le « rubricard » obscur et le débutant qui tend le micro sur une chaîne d'info en continu.
  • L’éternel risque de l’entre soi et de la « connivence », avec sa part de fantasmes.
  • Le mépris parisien à l’égard des sujets émergents dans les régions (Cf. l’exemple du mouvement des Gilets jaunes).
  • Le règne du clic à tout prix, de la vitesse, et donc le risque accentué de fake news.
  • Les limites du « 3 questions à… ».
  • La multiplication des demandes de « off » qui donne des articles où 75% des sources sont anonymes avec des codes qui éloignent le lecteur : « un haut gradé de la Macronie », « un proche de Beauvau », « un familier du château », « un visiteur du soir… ».
  • Penser que la politique n’intéresse pas les citoyens.
  • Exemples dans la presse du jour, sur les sites d'information, sur Twitter.
  • Analyses de cas.

Inventer des recettes

  • Mieux connaître et comprendre les mouvements du pays.
  • Pouvoir toujours être capable de répondre à l’interlocuteur politique sans tomber dans la polémique ou les fake news. (Exemple parmi d’autres : quand Marine Le Pen, sur France 2, affirme que le vaccin contre la rougeole était obligatoire depuis longtemps, personne ne lui réplique que c’est faux).
  • Oublier Paris, prendre le temps et se donner les moyens d’aller sur le terrain le plus souvent possible.
  • Sortir de la « petite phrase » et de l’événement vu par le petit bout de la lorgnette.
  • Faire du fond, creuser les sujets, tenter de comprendre la France pour mieux expliquer la politique.
  • Oublier le « journalisme politique » : être aussi capable de traiter l’économie, connaître un peu de sociologie et de démographie.
  • Ne pas se contenter d’aller salle des quatre colonnes à l’Assemblée, dans les congrès, aux journées parlementaires.
  • Ne pas se contenter de déjeuner chaque midi avec un politique.

Intervention de journalistes

Formations de la même catégories (5)

Demos
Pratiquer le Droit du travail (niveau 1) : Aspects IndividuelsPar Demos
  • acquérir les méthodes et la pratique du droit du travail en vue d'une gestion immédiate et efficace des ressources humaines
  • maîtriser les règles de la relationelle contractuelle avec le salarié
  • manager les absences, les congés et le temps de travail dans le respect du droit social
Tanit Formation
Pouvoir de direction de l'employeur et libertés individuelles des salariésPar Tanit Formation

Cette formation vous présente l’exercice, sur le lieu de travail, des libertés individuelles des salariés et l’obligation pour l’employeur de concilier ces libertés avec son pouvoir de direction et son pouvoir disciplinaire.

Accofor
Le droit du travailPar Accofor

Différencier les sources du droit du travail. Connaître les règles essentielles liées au contrat de travail : notamment en matière de rédaction et de rupture du contrat. Connaître l'étendue du pouvoir de direction de l'employeur. Disposer d'un aperçu de l'actualité jurisprudentielle et intégrer les dernières évolutions législatives.

Ifpass
Recours des organismes sociaux étrangersPar Ifpass
  • Identifier et mettre en œuvre les règles et procédures de gestion applicables.
  • Gérer les sinistres corporels (automobiles et hors automobiles).
  • Intégrer la méthodologie d’indemnisation d’une victime.
EFE
Droit du travail pour managersPar EFE

Un bon manager doit s'assurer de la conformité juridique de ses pratiques de gestion des ressources humaines tout en sachant créer un lien de confiance avec l'ensemble des salariés, notamment en développant la qualité de vie au travail et en optimisant ses relations avec les différentes instances représentatives du personnel.