Afges

Mettre en œuvre une démarche ABC et ABB dans la banque sous EXCEL

Par Afges

Objectifs

  • Comprendre la méthode Activity Based Costing et l’appliquer avec succès.
  • Approfondir la méthode ABC : apports par rapport aux méthodes basées sur les coûts complets.
  • Comprendre la modélisation par tableau – matrice et mettre en œuvre intégralement sous Excel l’Activity Based Costing.
  • Identifier les gisements d’efficience opérationnelle permis par le benchmarking des fonctions transverses.
  • Acquérir une compréhension globale de la démarche « Activity Based Budgeting ».
  • Comprendre la modélisation par tableau – matrice et mettre en œuvre intégralement sous Excel l’Activity Based Budgeting.
  • Construire un outil de suivi des coûts issu des démarches d’analyse de la valeur par les processus.
  • Découvrir l’ABC et l’ABB comme un modèle d’analyse de la performance globale de la banque.

Programme

À l’issue de la formation, les apprenants seront en mesure de déployer la méthode ABC/ABB dans leur service. Les participants repartiront avec des fichiers EXCEL qu’ils auront manipulés et qui leur permettront la mise en œuvre directe de l’ABC et l’ABB dans des situations bancaires concrètes.

1. DÉFINITION ET APPORTS DE LA COMPTABILITÉ A BASE D’ACTIVITES OU ACTIVITY BASED COSTING

  • Présentation des limites de la comptabilité analytique classique.
  • Les subventionnements liés aux méthodes classiques de facturation ou d’allocation des coûts.
  • Description de la méthode ABC et principaux principes.
  • Les enjeux d’amélioration de l’efficience opérationnelle grâce à l’Activity Based Management.
  • Comprendre les spécificités du secteur bancaire.
  • Support PowerPoint.
  • Questions / réponses.
  • Partage des expériences des participants.
  • QCU.
  • Synthèse.

2. LA MISE EN ŒUVRE DE LA MÉTHODE ABC

  • Les principales étapes du déploiement de la méthode ABC :
  • Caractériser les ressources consommées à réallouer et les objets de marge à analyser (produits, clients, ligne métier…).
  • Décrire et sélectionner les processus et activités.
  • Définir les différents types d’inducteurs de ressources et d’activités.
  • Allouer les frais généraux aux activités et les coûts des activités aux objets de marge.
  • Passer de la comptabilité analytique classique à la méthode ABC : revue des inducteurs classiques des principales fonctions transverses.
  • Support PowerPoint.
  • Cahier d’exercices :
  • Cas de l’entreprise BlueFin sous Excel.
  • Analyse en groupe du modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques du CIGREF.
  • Travail de groupe pour décrire le processus « Assurer le pilotage financier d’une banque ».
  • QCU.
  • Synthèse.

3. PRÉSENTATION DE LA MODÉLISATION DE LA MÉTHODE ABC PAR DES TABLEAUX–MATRICES

  • La méthode à Base d’Activités vue comme un changement de description des dépenses de la banque :
  • Passage de l’espace des ressources à l’espace des activités.
  • Passage de l’espace des activités à l’espace des objets de marge.
  • Caractéristiques des tableaux – matrices représentant ces passages.
  • Modélisation à l’aide des fonctions de calcul d’Excel.
  • Support PowerPoint.
  • Cahier d’exercices :
  • Reprise du cas de l’entreprise BlueFin sous Excel avec manipulation des formules matricielles sous Excel.
  • QCU.
  • Synthèse.

4. CAS DE LA REFACTURATION DES DÉPENSES D’UN CENTRE DE CONSERVATION DE TITRES AUX AGENCES BANCAIRES

  • Présentation du cas de la banque Premier :
  • Description des principales activités d’un centre opérationnel de conservation de titres.
  • Identification d’inducteurs de ressources et d’activités.
  • Refacturation des prestations de back-office aux agences gérant la relation avec les clients.
  • Synthèse du cas : avantages et limites de la méthode ABC.
  • Cahier d’exercices :
  • Cas de l’activité « Securities Services » de la banque Premier.
  • Refacturation finale aux agences du réseau bancaire.
  • QCU.
  • Synthèse.

5. LA MISE EN ŒUVRE DE LA MÉTHODE ACTIVITY BASED BUDGETING

  • Les différentes fonctions d’un budget.
  • Les limites d’un budget classique et les axes d’amélioration.
  • Les grands principes du budget à base d’activités : de l’ABC à l’ABB.
  • Cas du suivi budgétaire d’un centre de coût avec isolement des effets volume, mix services et produits, structure de production et prix.
  • Support PowerPoint.
  • Cahier d’exercices :
  • Cas de l’entreprise BlueFin sous Excel.
  • QCU.
  • Synthèse.

6. PRÉSENTATION DE LA MODÉLISATION DE LA MÉTHODE ACTIVITY BASED BUDGETING PAR DES TABLEAUX–MATRICES

  • La méthode à ABB vue comme un changement de description des volumes de produits / services à fournir par la banque :
  • Passage de l’espace des objets de marge à l’espace des activités.
  • Passage de l’espace des activités à l’espace des ressources.
  • Modélisation à l’aide des fonctions de calcul d’Excel.
  • Représentation des effets à isoler dans le cadre du suivi budgétaire.
  • Support PowerPoint.
  • Cahier d’exercices :
  • Reprise du cas de l’entreprise BlueFin sous Excel avec manipulation des formules matricielles.
  • QCU.
  • Synthèse.

7. APPLICATION : CAS DU BUDGET D’UN CENTRE DE CONSERVATION DE TITRES

  • Présentation du cas de la banque Premier :
  • Description des hypothèses de variation des volumes de produits et services à assurer par le centre opérationnel de conservation de titres.
  • Modélisation des améliorations d’efficience opérationnelle.
  • Prise en compte des sous ou surcapacités.
  • Synthèse du cas : suivi budgétaire en cas de démarche ABB.
  • Cahier d’exercices :
  • Cas de l’activité « Securities Services » de la banque Premier.
  • Impact sur les tarifs aux agences du réseau bancaire.
  • QCU.
  • Synthèse.

8. EXTENSIONS POSSIBLES DE L’ABC/ABB : VERS UNE MESURE DE ROE PAR PROCESSUS

  • Cas d’une description des processus avec plusieurs couches successives d’activités : modélisation par des changements successifs de repères.
  • Cas du Time Driven Activity Based Costing.
  • Traitement de l’amortissement sur plusieurs exercices des dépenses.
  • Mesure de la profitabilité des processus d’une banque : traitement des revenus et de la consommation des ressources rares d’une banque.
  • Support PowerPoint.
  • Discussion avec le groupe des apprenants.
  • QCU.
  • Synthèse.

9. SYNTHÈSE ET CONCLUSION

  • Synthèse des deux journées.
  • Évaluation de la formation.
  • Évaluation des connaissances.
  • Questions/réponses.
  • Attestation d’acquis de compétences.
  • Fiches d’évaluation.

Pédagogie

  • Documentation en PowerPoint.
  • Alternance d’illustrations et d’exercices pratiques sous EXCEL.
  • Synthèses, questions/réponses pour vérifier, réviser et confirmer les acquis.
  • Kit pédagogique réduit pour la mise en œuvre de la démarche ABC et ABB dans son équipe.
  • Possibilités d’adaptation avec des données / situations d’une banque / entité bancaire en direct ou en formation intra-entreprise sur mesure.

Formations de la même catégories (5)

XXL Formation
Excel - Passage et nouveautés nouvelle versionPar XXL Formation
  • Maîtriser le nouvel environnement de travail et les nouvelles fonctionnalités de la dernière version du logiciel Microsoft Excel
Orsys
Excel 2013 : consolider ses connaissances et se perfectionnerPar Orsys

Cette formation aborde l'ensemble des fonctions d'Excel 2013 et vous permettra de consolider vos connaissances initiales et de les approfondir en apprenant à exploiter des données, réaliser des calculs complexes, des analyses dynamiques, des simulations, ou encore à automatiser vos tâches les plus courantes.

IB Formation
Excel 2010 - Graphiques avancésPar IB Formation

L’utilisation de graphiques garantit souvent une meilleure lisibilité et une meilleure compréhension des données chiffrées. Elle peut également permettre, notamment grâce à des mises en forme adaptées ou à l’ajout de courbes de tendance, de faire apparaitre de façon plus évidente des éléments qui sont souvent difficilement perceptibles à la simple lecture d’un tableau. Mais choisir les bons graphiques pour mettre le plus en valeur possible ses données, les mettre en forme ou les enrichir d’effets visuels ou d’éléments d’analyse nécessite de parfaitement maîtriser le moteur de création graphique proposé par les dernières versions d’Excel.

Dawan
Excel : Pour les comptablesPar Dawan

Etablir un budget prévisionnel - Analyse de l'investissement

Mustang Formation
Excel 2010 - Préparation certification TOSA Niveau 1Par Mustang Formation

Maîtriser les fonctionnalités courantes et usuelles de Microsoft Excel. Réaliser et mettre en forme un tableau et concevoir ses propres applications. Acquérir une méthodologie fiable pour concevoir rapidement des formules de calcul et des tableaux. Imprimer et enregistrer les fichiers. S’initier aux graphiques.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’ai compris”, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.