Groupe Revue Fiduciaire

Elus : maîtriser les missions du CSE dans une entreprise de moins de 50 salariés

Par Groupe Revue Fiduciaire

Objectifs

Praticien et spécialiste de l’animation du dialogue social, fort de ses riches expé¬riences en tant que DRH, le formateur intervient désor¬mais en tant que conseil pour former les élus. Sa vision opérationnelle permet de booster leur maîtrise des attributions du CSE, et aide à favoriser le dialogue social.

Programme

OBJECTIFS

  • Maîtriser les nouvelles règles
  • Devenir un interlocuteur efficace face à la direction
  • Mieux communiquer avec les salariés

BÉNÉFICES OPÉRATIONNELS

  • Piloter le dialogue social coté salarié
  • Faire respecter les attributions du CSE
  • Maîtriser les droits et devoirs de l’élu du CSE

CAS PRATIQUE :

  • À travers des études de cas et exercices les participants traiteront les points suivants :

I/ Le rôle du CSE au sein de l’entreprise

II/ Le fonctionnement interne du CSE

III/ Les différentes missions du CSE :

• Présenter les réclamations du personnel

• Assurer un rôle de prévention en matière de santé physique et mentale du personnel

IV/ Les moyens du CSE :

• Les droits d’alerte et d’enquête

• Les moyens matériels

• Les moyens de communication avec les salariés

• Le crédit d’heures et la libre circulation des élus

• La protection des membres du CSE

Pédagogie

  • Formation opérationnelle alternant des éléments techniques, théo¬riques et d’études de cas sur les différentes missions à la charge des élus du CSE. Les travaux collectifs sont favorisés autour de véritables cas afin de favoriser l’échange et l’ancrage des pratiques.
  • Au fur et à mesure de la formation, le formateur évalue par des quiz indi¬viduels et collectifs l’acquisition des compétences par les apprenants.

Moyens d'évaluation :

  • Un QCM est proposé au début de la formation puis en fin de stage afin de mesurer l’apport de la formation.
  • À l’issue de la formation, l’apprenant évalue à chaud la qualité de la formation.
  • Après la formation, l’apprenant évalue l’impact de la formation.

Formations de la même catégories (5)

Lamy Formation
Le CSE à l'heure du Covid-19 (Formation à distance)Par Lamy Formation
  • Être en capacité à exercer son mandat en cette période de crise sanitaire
  • Adapter le fonctionnement du CSE en fonction de la situation de l'entreprise
  • Rester à l'écoute et répondre aux sollicitations des salariés
Lamy Formation
Mise en place du CSE : cadre juridique et pratiquePar Lamy Formation
  • Identifier le rôle spécifique du CSE et ses attributions
  • Faire le point sur les Ordonnances Macron et leurs impacts sur la mise en oeuvre de l'instance
  • Appliquer et faire respecter au quotidien les droits et les obligations des Représentants du personnel et de l'employeur
  • Eviter les contentieux et prévenir les conflits
Comundi
Initiale en santé et sécurité au travail pour CSE/CSSCT (en entreprise de moins de 300 salariés)Par Comundi

Pour les entreprises de moins de 300 salariés, les missions de prévention en santé, sécurité et conditions de travail sont assurées par le Comité social et économique (CSE).
Comment veiller à la santé, à la sécurité et aux conditions de travail des salariés ? De quels moyens d'actions dispose les membres d'une CSSCT ? Comment améliorer la prévention des risques professionnels ?
Nous vous proposons une formation de 3 jours pour acquérir les bases de votre mandat.

Liaisons Sociales
Exercez votre mandat au sein du CSEPar Liaisons Sociales
  • Identifier le nouveau cadre légal et la nouvelle instance dans laquelle vous allez évoluer
  • S'approprier les missions des CSE pour exercer efficacement son mandat
  • Assister efficacement les salariés
  • Etre acteur d'un dialogue social constructif
EFE
Maîtriser l'organisation et le fonctionnement du CSEPar EFE

Le Comité Social et Économique (CSE) est l’instance unique de représentation du personnel dans l’entreprise. Les règles applicables au CSE sont, pour partie, une reprise des règles applicables aux anciens Comité d’Entreprise (CE), Délégués du Personnel (DP) et Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT). L’ordonnance 2017-1386 a transféré la quasi-totalité des missions du CHSCT au CSE. Afin d’éviter tout risque contentieux pour l’employeur et tout particulièrement le risque de délit d’entrave, il est important de maîtriser et respecter les moyens et les droits dont disposent les membres du comité social et économique.