Afges

Bâle III (CRR, CRR 2, CRD IV, CRD V) Pilier 2 (SREP, RAF, stress tests, ICAAP, ILAAP)

Par Afges

Objectifs

  • Avoir une vision d’ensemble du pilier 2 de Bâle III et de ses impacts.
  • Acquérir un niveau d’expertise permettant de manipuler aisément dans son activité opérationnelle les concepts d’ICAAP et d’ILAAP, de revue prudentielle (SREP), de risques traités dans le pilier 2, de stress tests, du dispositif d’appétence aux risques (RAF), des plans de rétablissement bancaires.
  • Savoir utiliser les calculs du pilier 2 et notamment les stress tests dans le pilotage de l’établissement.

Programme

1. INTRODUCTION

  • Principes généraux du pilier 2 :
  • Revue prudentielle (Supervisory Review and Evaluation Process ou SREP).
  • ICAAP et ILAAP.
  • Stress tests (tests de résistance bancaires).
  • MSU : Mécanisme de Supervision Unique dans la zone euro :
  • Rappel AQR (Asset Quality Review).
  • Gouvernance MSU.
  • Arrêté du 03 Novembre 2014.
  • Les niveaux d’importance des banques (G-SIB, O-SIB…) et le principe de proportionnalité.
  • Support PowerPoint.
  • QCU.
  • Synthèse.

2. SREP

  • Définition.
  • Champ d’application.
  • La méthodologie SREP de la BCE :
  • Déroulement du SREP.
  • Les 4 domaines d’analyse du profil de risque des banques par les superviseurs : modèle d’activité (viabilité et durabilité du business model), gouvernance interne et gestion des risques, risques pesant sur les fonds propres, risques pesant sur la liquidité.
  • Évaluation globale et scores.
  • Les décisions SREP des superviseurs : P2R, P2G, autres mesures.
  • Ordre d’empilement (stacking order) des fonds propres et décisions SREP correpondant à chaque niveau.
  • Reportings dans le cadre du SREP (STE, …).
  • Support PowerPoint.
  • QCU.
  • Synthèse.

3. L’ICAAP

  • Objectifs.
  • Structure et gouvernance.
  • Use test.
  • Attentes de la BCE et de l’ACPR : le guide MSU de l‘ICAAP.
  • Les risques traités par le pilier 1 mais pas de manière exhaustive :
  • Le risque de concentration : définition, principes, méthodes de mesure (ratios, modèles).
  • Les risques résiduels liés aux techniques de réduction du risque de crédit : définition, procédures de contrôle.
  • Les risques liés aux opérations de titrisation (définition, risques visés par le comité de Bâle, traitement en pilier 2).
  • Les risques non traités par le pilier 1
  • Le risque stratégique et le risque lié à l’activité :

    • Définition.
    • Principes de gestion de ce risque.
  • Le risque de réputation :
    • Définition.
    • Principes de gestion de ce risque.
  • Risque de taux d’intérêt du portefeuille bancaire :

    • Définition.
    • Incidence de la variation des taux d’intérêt sur le résultat de la banque et sur sa valeur économique.
    • Les sources de risque de taux d’intérêt : non-adossement entre ressources et emplois en matière de type de taux, déformation de la courbe des taux, risque de base, options cachées.
    • Banking book et trading book.
    • Les différentes mesures de risque de taux d’intérêt : méthode des impasses, méthode de la duration, méthode des simulations.
    • Principes de gestion du risque de taux d’intérêt.
  • Support Powerpoint.
  • Illustration du processus ICAAP à la Deutsche Bank et Saxo Bank.
  • Illustration du plan d’un document ICAAP.
  • Paperboard.
  • Cahier d’exercices :
  • Calcul du coefficient de Herfindahl-Hirschman (ratio de concentration) pour deux portefeuilles de crédit.
  • Exemple de calcul du risque de taux d’intérêt par la méthode de la duration (pilier 1).
  • Calcul du risque de taux pour un stress scénario de variation de taux de 2 % par la méthode des impasses.
  • Calcul du risque de taux pour un stress scénario de variation de taux de 2 % par la méthode de la duration.
  • QCU.
  • Synthèse.

4. L’ILAAP

  • Définition du risque de liquidité.
  • Objectifs de l’ILAAP.
  • Structure et gouvernance.
  • Les indicateurs du risque de liquidité à traiter dans le cadre de l’ILAAP.
  • Principes de gestion du risque de liquidité.
  • Stress tests de liquidité et réserves internes de liquidité, à comparer avec le LCR et les réserves réglementaires du pilier 1.
  • Contingency Funding Plan.
  • Support Powerpoint.
  • Paperboard.
  • Cahier d’exercices :
  • Comparaison des réserves réglementaires (LCR, pilier 1) et des réserves en gestion (pilier 2) dans un grand établissement.
  • QCU.
  • Synthèse.

5. STRESS TESTS

  • Objectifs.
  • Les stress tests des régulateurs et superviseurs : ACPR, BCE, ABE.
  • Principaux types de stress tests :
  • Stress tests historiques.
  • Stress tests hypothétiques.
  • Stress tests de sensibilité.
  • Stress tests inversés.
  • L’essentiel de la méthodologie des stress tests :
  • Scénarios baseline et scénarios catastrophe sur des variables économiques et financières.
  • Modèles sur les variables de risque (corrélations entre variables macroéconomiques et financières et paramètres Bâle II-III).
  • Transformation des scénarios baseline et catastrophe macroéconomique ou financier en scénarios baseline et catastrophe sur les variables de risque).
  • Calcul d’un ratio de solvabilité selon les scénarios baseline et catastrophe ou calcul de l’exigence de fonds propres selon les scénarios baseline et catastrophe.
  • Périmètre des stress tests :
  • Simulation de crise.
  • Sensibilité du système de notation.
  • Risque de crédit.
  • Risques de marché :
    • Définition du trading book.
    • VaR normale.
    • VaR stressée et stress tests.
  • Risque opérationnel.
  • Risque de concentration.
  • Risque résiduel des techniques d’atténuation du risque de crédit.
  • Autres risques.
  • Utilisation des stress tests dans la politique de la banque.
  • Points de contrôle (EBA guidelines).
  • Support Powerpoint.
  • Cahier d’exercices :
  • Cas pratique de stress test avec un scénario simple et les conséquences sur les encours pondérés et le ratio de solvabilité.
  • Stress test de sensibilité du système de notation (approche standard du risque de crédit).
  • Stress test de sensibilité du système de notation (approche IRB du risque de crédit).
  • Stress test de simulation de crise.
  • Stress test de sensibilité à un risque de concentration.
  • Stress test sur le risque résiduel sur les garanties en méthode IRB.
  • Stress test sur le risque de liquidité.
  • QCU.
  • Synthèse.

6. RAF : DISPOSITIF D’APPÉTIT AUX RISQUES

  • Définition.
  • Indicateurs et calibration des seuils de tolérance.
  • Intégration opérationnelle de L’ILAAP et l’ICAAP dans la gestion du dispositif d’appétit au risque.
  • Support Powerpoint.
  • Illustration des limites définies sur les principaux risques dans une petite banque.
  • QCU.
  • Synthèse.

7. PLANS DE RÉTABLISSEMENT BANCAIRES

  • Textes.
  • Champ d’application.
  • Objectifs.
  • Contenu.
  • Éventail de scénarios à appliquer.
  • Évaluation et validation des plans de rétablissement par les autorités compétentes.
  • Support Powerpoint.
  • QCU.
  • Synthèse.

8. SYNTHÈSE ET CONCLUSION

  • Synthèse des deux journées.
  • Évaluation de la formation.
  • Évaluation des connaissances.
  • Questions/réponses.
  • Attestation d’acquis de compétences.
  • Fiches d’évaluation.

Pédagogie

  • Documentation en PowerPoint.
  • Alternance d’illustrations et d’exercices pratiques.
  • QCU, synthèses, questions/réponses pour vérifier, réviser et confirmer les acquis.

Formations de la même catégories (5)

Afges
Panorama des mesures réponses de l’EBA à la crise COVID -19Par Afges
  • Avoir une vision d’ensemble des mesures réponses de l’EBA à la crise covid -19cquérir une compréhension d’ensemble de l’essentiel du dispositif Bâle III.
  • Connaitre les conditions d’application, le calendrier d’implémentation de ces mesures.
  • Situer les enjeux et les impacts de ces mesures.
  • Avoir un aperçu de la feuille de route d’implémentation.
Francis Lefebvre Formation
Les fondamentaux du droit bancairePar Francis Lefebvre Formation
Approche juridique de l'encadrement des activités bancaires et financières en France
Nityde
Devoirs et Responsabilités du banquierPar Nityde
  • Mieux comprendre l'environnement réglementaire
  • Appréhender les devoirs et obligations du banquier auprès de ses clients
  • Etre en mesure d'identifier les différents types de responsabilités inhérentes à son activité
  • Prendre conscience de l'étendue des obligations du banquier
Ifpass
Intermédiaire et lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorismePar Ifpass
  • Comprendre les principales notions juridiques de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme
  • Adapter et mettre en pratique les principes de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme
EFE
Protection des données personnelles dans la banquePar EFE

Les banques sont particulièrement concernées par les obligations applicables en matière de protection des données. C’est pourquoi la Cnil porte une grande attention aux traitements de données mis en œuvre dans le secteur bancaire, aussi bien en matière de réglementation, via la rédaction de normes simplifiées ou d’autorisations uniques, qu'en matière de contrôles et de sanctions. Avec le règlement européen, les banques vont devoir s’engager dans une démarche de mise en conformité avec les nouvelles contraintes et modifier leur politique de management de leur conformité informatique et libertés.